Les aliments bio sont-ils meilleurs? Exemple de Biofarm

«Avec Biofarm, notre famille est soutenue par un partenaire fiable.» C’est une déclaration d’un couple d’agriculteurs qui travail en coopération avec Biofarm. Cette coopérative est une famille qui a une cause et qui y croit. Celle d’une alimentation bio pour tous.

C’est pour ça que nous l’avons choisi comme exemple de production agricole bio fiable. Plus bas dans cet article, vous pouvez en savoir plus sur cette coopérative.

Passant à présent à l’agriculture bio en chiffre. En moyenne dans l’Union européenne, les consommateurs ont dépensé 102 euros pour l’achat d’aliments bio en 2020, c’est plus que le double de 2011. Sur le continent, la moyenne est de 63 euros et ce sont les Suisses qui sont largement en tête avec 418 € !(source)

Les aliments biologiques continuent de gagner en popularité en Suisse et dans toute l’Europe, et beaucoup pensent que manger bio est meilleur pour la santé.

Cependant, est-il vraiment vrai que le bio est meilleur pour la santé ? L’idée d’aliments biologiques est un excellent concept, mais elle peut aussi faire un trou dans votre portefeuille.

Qu’est-ce qu’un aliment bio?

Le département européen de l’Agriculture définit les cultures biologiques comme des cultures produites dans des fermes qui n’ont pas utilisé la plupart des pesticides, herbicides ou engrais synthétiques pendant trois ans avant de récolter les aliments.

Il doit y avoir une zone tampon importante pour réduire la contamination des terres agricoles adjacentes. Les fermes doivent également être exemptes de toute manipulation génétique, rayonnement ionisant ou boue d’épuration.

Et en ce qui concerne le bétail, les animaux doivent être nourris avec des aliments biologiques, vivre sur des terres biologiques et être élevés sans antibiotiques ni hormones de routine.

L’élevage en liberté ne signifie pas biologique; cela signifie simplement que les animaux n’étaient pas gardés dans de si petits enclos. De plus, l’étiquette « naturel » sur les aliments signifie qu’il n’y a pas d’arômes ou de colorants artificiels; mais cela ne signifie pas qu’ils sont biologiques ou sans pesticides.

Pourquoi les aliments biologiques sont-ils plus chers?

Biofarm

En moyenne, les aliments biologiques coûtent 50 % de plus que leurs homologues produits de manière conventionnelle. Cela s’explique en grande partie par le fait que les agriculteurs doivent porter une attention particulière à leurs pratiques culturales.

Les ravageurs, les mauvaises herbes et les maladies doivent être gérés par des contrôles physiques, mécaniques et biologiques au lieu de pesticides.

En ce qui concerne la viande et les produits laitiers, les animaux qui ne sont pas élevés de manière biologique reçoivent souvent des hormones de croissance qui augmentent la production de lait et des stéroïdes qui favorisent la croissance et produisent plus de viande. L’augmentation de la production de viande et de lait signifie que les agriculteurs n’ont pas à facturer autant parce qu’ils ont plus à vendre.

L’agriculture bio en Suisse exemple de Biofarm

« Biofarm, en collaboration avec le FiBL (Institut de recherche de l’agriculture biologique), soutient les familles d’agriculteurs biologiques en Suisse en les conseillant sur les nouvelles formes de culture ainsi que sur les soins, la protection et le traitement de cette délicate culture d’arbres fruitiers. »

Biofarm est l’une des coopératives les plus anciennes de production bio en Suisse.

En 50 ans d’activité, elle a bâti une culture de l’agriculture biologique autour de paysans convaincus de cette cause.

Biofarm en chiffre:

  • +200 produits bio
  • +150 des produits purement suisses
  • 500 paysans bio
  • 800 coopérateur/trice

Les aliments biologiques sont-ils plus nutritifs que les aliments ordinaires ?

Les aliments biologiques ne sont pas plus sains, en soi, en termes de nutriments. Vous obtenez toujours les mêmes avantages dans les aliments cultivés de manière conventionnelle que dans les aliments biologiques.

Le lait bio est-il meilleur pour la santé que le lait ordinaire ?

Le lait biologique a la même teneur en protéines, minéraux, lipides et vitamines que le lait normal. Un lait non biologique contient généralement des hormones de croissance, qui sont spécifiques à chaque espèce. Ainsi, boire du lait contenant de l’hormone de croissance bovine, qui est dégradée par l’acide gastrique, n’a aucun impact physiologique sur l’homme.

Est-il sécuritaire d’acheter de la viande non biologique?

Des stéroïdes sexuels comme les œstrogènes peuvent être administrés aux bovins pour augmenter le rendement en viande, ce qui rend la production plus efficace pour les agriculteurs.

Cependant, les niveaux de stéroïdes sexuels sont extrêmement bas. Les bovins traités et non traités ont à peu près le même niveau de stéroïdes sexuels. Il est possible que lorsqu’il est combiné avec d’autres stéroïdes sexuels, certaines personnes puissent être susceptibles de nuire.

Les antibiotiques peuvent également être utilisés pour favoriser la croissance du bétail. Ils sont similaires à ceux utilisés chez l’homme mais ne sont pas destinés à traiter les problèmes de santé. Cette utilisation d’antibiotiques augmente le développement de bactéries résistantes aux médicaments, qui peuvent être transmises à l’homme, ce qui rend plus difficile le traitement des infections.

Quels effets les pesticides peuvent-ils avoir sur les enfants ?

Une exposition accrue aux pesticides peut entraîner un risque accru de TDAH et d’autisme. Elle est également liée à une diminution des capacités cognitives, de la capacité d’apprentissage et de la mémoire.

L’exposition aux pesticides peut entraîner le développement de la maladie de Parkinson, des problèmes de fertilité et un déclin cognitif plus tard dans la vie. Il existe également un lien potentiel entre le cancer et les pesticides. En 2015, le Centre international de recherche sur le cancer a classé trois pesticides courants comme cancérogènes. La principale exposition chez l’homme s’est faite par l’alimentation.

Dans l’ensemble, vaut-il mieux manger bio ?

Les régimes biologiques que nous connaissons conduisent à une exposition moindre aux pesticides et aux antibiotiques, mais sur le plan nutritionnel, ils sont à peu près les mêmes.

De plus, il n’y a aucune preuve de différences cliniquement pertinentes entre le lait biologique et le lait conventionnel. Il n’y a pas d’étude concrète qui prouve que les aliments biologiques conduisent à des enfants en meilleure santé. Mais manger bio est un avantage car nous savons que les pesticides peuvent entraîner des problèmes de développement neurologique et sont fortement associés au cancer.

Faut-il acheter tous les produits bio ?

Ou y a-t-il des fruits et légumes qui peuvent être achetés non biologiques ?

Les avocats, le cantaloup, l’ananas, le brocoli, le chou et le maïs ont de faibles niveaux de pesticides, il n’est donc pas vraiment nécessaire d’acheter des produits biologiques. En revanche, les fraises, les épinards, les raisins, les pommes, les tomates et le céleri ont des niveaux élevés de résidus de pesticides. Si vous voulez tirer le meilleur parti de votre argent sur les produits, les légumes surgelés peuvent être moins chers que les frais, et ils sont de qualité très similaire.

Lire aussi:

(15)